La colère, l’hostilité et les comportements violents

La colère

La colère est une émotion humaine normale. Tout le monde ressent de la colère de temps à autre. Il n’y a pas de mal à ça. Voici des raisons pour lesquelles les gens se mettent couramment en colère :

  • Une personne (collègue, membre de la famille, amie ou ami, étrangère ou étranger) dit ou fait quelque chose de contrariant.
  • Une personne s’inquiète beaucoup de ses problèmes personnels ou ressasse des expériences négatives passées.
  • Une personne vit une très mauvaise expérience émotionnelle (par exemple, en raison du décès d’un proche).

L’hostilité et les comportements violents

L’hostilité consiste à vouloir se battre à tout moment. Les personnes hostiles sont souvent têtues, impatientes et impétueuses ou ont une attitude négative. Elles se battent souvent ou disent avoir besoin de frapper quelqu’un ou quelque chose. L’hostilité peut sérieusement dégrader une relation.

Un comportement violent commence souvent par des menaces verbales ou des incidents mineurs, mais avec le temps, il peut comporter des atteintes physiques. La violence est dangereuse et brise les relations. Une personne ayant un comportement violent peut aussi avoir des démêlés avec la justice.

Les gens gèrent leur colère de différentes façons. Certaines sont plus saines que d’autres.

  • Une façon saine de gérer sa colère consiste à exprimer ses sentiments sans dire quelque chose de méchant ou de blessant. Dites ce que vous ressentez calmement et respectueusement sans insister ou vous imposer.
  • Une façon malsaine de gérer sa colère consiste à la contenir et à l’alimenter. Parfois, la colère s’accumule et peut devenir envahissante. Elle peut alors interférer avec les relations, les activités quotidiennes et la santé et le bienêtre globaux.

Gérer sa colère consiste en partie à être capable de la repérer. Pour cela, il faut se calmer, contrôler son comportement et prêter attention à la façon dont son corps réagit. Pour commencer, prenez trois respirations profondes. Puis, comptez lentement jusqu’à 10 sans rien dire ni faire. La plupart du temps, le rythme cardiaque ralentit. Vous vous sentirez alors plus calme et maitre de vous-même. Vous ne vous laisserez pas dominer par la colère. Une fois que vous êtes calme, il est toujours utile de parler de vos sentiments.

Part of dealing with anger is being able to identify that feeling. This means slowing everything down, controlling behaviour, and paying attention to how the body reacts. To start, take three deep breaths, Then slowly count to ten  without saying or doing anything. Most of the time, your heartbeat slows down, you feel calmer, and more in control. Your anger is not in control of you. Once you are calm, it is still helpful to talk about your feelings.

Si vous avez quelque chose d’important à dire, choisissez un moment où vous êtes calme et à l’abri des distractions. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page sur les Relations.